webTV

Lecture

Smart4RES

Lecture

CoRDÉES : gouvernance énergétique de quartier

Lecture

Prédiction solaire pour des suiveurs photovoltaïques

+ Toutes les vidéos

contact

Retrouvez nos coordonnées
sur la page
Informations pratiques

Télécharger notre plaquette

Recherche

13/01/2015

Des satellites pour la chasse au gaspi ?

Les images satellitales pourraient constituer un moyen puissant d’analyse du gaspillage énergétique dû à l’éclairage artificiel nocturne. Leur précision et leur large champ de vue en font un moyen d'aide à la décision des pouvoirs publics soucieux de suivre les recommandations de la loi Grenelle II. Explications avec le Centre O.I.E. – MINES ParisTech.

Des satellites pour la chasse au gaspi ? Éclairage nocturne dans les Alpes Maritimes vu par le satellite Suomi-NPP (NASA-NOAA) en août 2013


La loi « Grenelle II » concrétise l'engagement national pour l'environnement et propose de nouveaux décrets concernant des sujets innovants comme, par exemple, la « pollution lumineuse ». Elle détaille les impacts de cette nuisance sur l’environnement proche et énonce les prérogatives de prévention et de lutte contre ce gaspillage d’énergie. On constate, malgré cela, un accroissement de l’éclairage nocturne qui génère des nuisances lumineuses et constitue un gaspillage d’énergie, pourtant évitable !

Comment fournir une vision globale de cet éclairage et aider les décideurs à l’optimiser pour obtenir le meilleur compromis ?

L’éclairage nocturne artificiel est observable par les satellites d’observation de la Terre. Le centre de recherche O.I.E. – MINES ParisTech évalue l’intérêt et le potentiel des images acquises de nuit par le satellite en orbite basse Suomi NPP.

Une analyse qualitative de ces données satellitales sur le territoire du Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur a été effectuée par Bastien CASSAR, étudiant en Master de Géographie à l’Université de Nice - Sophia Antipolis, au cours d’un stage effectué au Centre O.I.E. de mars à juin 2014. Ces données ont été comparées à des mesures in-situ d’un espace d’étude situé autour de Séranon (Alpes Maritimes). Les similitudes entre les mesures de luminosité obtenues sur le terrain et celles fournies par satellite confirment l’intérêt de développer cette dernière approche. Le Conseil Général des Alpes Maritimes vient d’accorder une subvention pour poursuivre ces investigations.

 

Observation de la Terre et éclairage nocturne - MINES ParisTech

 

 

- MINES ParisTech
Partager

actualité

Loan Hemery et Aurore Wurtz, lauréats du Prix Roger Cadiergues

Formation Loan Hemery et Aurore Wurtz, lauréats du Prix Roger… Le Prix Roger Cadiergues 2019 du meilleur mémoire de fin…
> En savoir +

Comment renforcer l’autonomie des salariés ?

Formation Comment renforcer l’autonomie des salariés ? Des entreprises toujours plus nombreuses souhaitent…
> En savoir +

Robin Girard élu au comité de pilotage de l’OFATE

Recherche Robin Girard élu au comité de pilotage de l’OFATE   L’ OFATE est une association ayant pour vocation…
> En savoir +

MINES ParisTech sur le podium

Formation MINES ParisTech sur le podium Le Figaro Étudiant réalise un nouveau classement des…
> En savoir +

<i>FCH JU Awards 2019</i> : promouvoir l'utilisation des piles à combustible

International FCH JU Awards 2019 : promouvoir l'utilisation des… "FCH" pour Fuel Cells (piles à combustible) and Hydrogen.…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

 

 

 

 

Plan du site
efil.fr © 2014 MINES ParisTech