webTV

Lecture

Prédiction solaire pour des suiveurs photovoltaïques

Lecture

The REstable project

Lecture

Why discovering Poland for ALEF students

+ Toutes les vidéos

contact

Retrouvez nos coordonnées
sur la page
Informations pratiques

Télécharger notre plaquette

CONDITIONS D'ACCES

La formation est ouverte à des techniciens supérieurs détenteurs d'un BTS, DUT ou d'un autre diplôme de niveau 3 (tel que DPCT) des spécialités scientifiques et techniques ayant au minimum 3 années d'expérience professionnelle comme technicien supérieur.

Ils sont présentés par leur entreprise, en plan ou en congé de formation,

L'admission résulte d'une triple démarche :

Individuelle grâce à un autotest (fourni dès réception d'un CV détaillé)

Il s'agit d'un document qui comporte questions et corrections. Les questions portent sur les connaissances de base en énergétique, mathématiques, électricité et capacités de synthèse. Ce test permet au candidat de se positionner lui même par rapport au niveau de l'examen d'entrée et d’entreprendre une réactivation de ses connaissances.

Sélection par l'entreprise

L'entrée dans la filière suppose une volonté d'entreprise. Lorsque le technicien et son entreprise sont d'accord, un dossier de candidature est rempli qui précise qui sera le tuteur du candidat dans l'entreprise. Le technicien y joint un bilan d'expérience professionnelle des deux dernières années précisant en conclusion ses objectifs de carrière.

Sélection par le jury

Un examen de niveau est passé dans les matières suivantes : Energétique, Mathématiques, Electricité et Synthèse écrite.

Deux rapporteurs - le tuteur désigné par l’entreprise et un professeur d'ISUPFERE - procèdent à un entretien avec le candidat sur la base du bilan d'expérience professionnelle. L'entretien porte aussi sur la volonté et les possibilités du candidat d'accomplir une formation : temps disponible, organisation familiale, etc...

Suivant le résultat de l'entretien et des contrôles de niveau, les deux rapporteurs formulent un avis favorable ou défavorable à l'admission dans le cycle préparatoire d’harmonisation des connaissances. Des tests à la fin de ce cycle confirment le niveau ce qui permet alors au jury de prononcer l'admission dans le cycle ingénieur.

COUT DE LA FORMATION (à compter du 1er janvier 2018)

Le coût de la formation, c'est-à-dire 1200 h de cours, est de 19 700 Euros incluant deux adhésions annuelles de l'entreprise à l'association ISUPFERE (550 Euros par an).

Le coût du cycle d'harmonisation est de 3 612 Euros pour la totalité des 220 heures minimum.

Des aides aux entreprises sont possibles via les OPCA de branche.

MODALITES DE FINANCEMENT

plan de formation de l'entreprise, FONGECIF

 

- MINES ParisTech
Partager

actualité

PERSEE mis à l’honneur dans le rapport d’activité 2018 de l’Institut Carnot M.I.N.E.S

Recherche PERSEE mis à l’honneur dans le rapport d’activité 2018…   La nouvelle mouture du rapport d’activité de…
> En savoir +

SMES ENERGIE - 
Stockage Massif de l’Énergie en Souterrain

Recherche SMES ENERGIE - Stockage Massif de l’Énergie… Normal 0 21 false false false FR X-NONE…
> En savoir +

Prix de thèse Think Smartgrids France pour Etta Grover-Silva, docteur PERSEE 2018

Formation Prix de thèse Think Smartgrids France pour Etta… Lors de sa cérémonie des vœux du 16 janvier, Think…
> En savoir +

L'École sur le podium entre Polytechnique et CentraleSupélec

Formation L'École sur le podium entre Polytechnique et… MINES ParisTech se classe à la 2 e place du Palmarès des écoles…
> En savoir +

Décarbonation Directe du Méthane par voie Plasma

Recherche Décarbonation Directe du Méthane par voie Plasma   Grâce à des crédits d'équipement exceptionnels…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

 

 

 

 

Plan du site
efil.fr © 2014 MINES ParisTech